Apprendre à accepter ses émotions négatives en 5 étapes

Coucou ! Dans l’article du jour, on s’attaque à un gros morceau ! Eh oui -nos émotions sont plus compliquées qu’il n’y paraît. let’s go 🙂

Clairement, si des sujets comme les émotions, le développement perso et le bien-être t’intéressent, tu es sur la bonne page.

Fais partie des V.I.P de Jujubehappy (ou la Sunshine Family, comme tu préfères)! Il existe une bibliothèque virtuelle remplie de produits gratuits, juste pour toi. Dedans, tu peux y trouver et télécharger des checklists, worksheets, PDF, guides et autres trésors du développement personnel pour t’aider à gérer ton stress, apprendre à méditer, prendre soin de toi et bien plus encore ! Pour joindre la fête, c’est par ici 🙂 .

En réalité, cet article est avant tout une vidéo de ma chaine youtube – donc fais comme tu veux : tu peux soit lire l’article, soit voir la vidéo, c’est pas du luxe ça ?

Dès qu’on parle de tes émotions ou sentiments, t’es complètement perdue ? Tu ne sais pas comment les gérer, les accepter, bref pour toi la vie ce serait plus simple sans émotions parce que celles-ci te contrôlent ?

Je te comprends, j’étais dans la même situation que toi jusqu’à ce que je réalise ce que je vais t’apprendre dans cette vidéo. En plus, je te conseille vraiment de rester jusqu’a la fin parce que je te fais un cadeau ! (Du coup, si tu es en train de lire ce passage, tu peux aussi directement aller à la fin de l’article, mais c’est moins chouette).

Le premier tips que je vais te donner, il ne tombe pas du ciel : tu dois arrêter de tout garder pour toi. Je sais, on dirait que je te sors juste un cliché, mais je promets que je vais developper tout ça.

Arrêter de tout garder pour toi

On le sait tous, ce n’est pas du tout sain de faire ça, et pourtant on le fait quand même.
Tu sais, quand tout va mal dans ta vie, et que quelqu’un te demande comment tu vas, et que toi tu réponds « ça va ! » en essayant d’être le plus persuasive possible ? C’est de cette situation là que je veux parler.


Bon, alors, on est bien d’accord, si une connaissance te dit « salut ça va » juste pour être poli, tu ne vas pas commencer à tout déballer.
Cependant, quand il s’agit de personnes proches de toi, tu peux les laisser voir ce qu’il se passe vraiment dans ta petite tête. (Promis il ne va rien t’arriver de grave).

Même si sur le coup tu dois un peu te forcer, ou que juste après tu regrettes en te disant que c’est ton problème et que tu aurais du le garder pour toi – juste fais-moi confiance sur ce coup-là, sur le long terme tu vas voir de beaux bénéfices !

Psst ! dis-moi dans les commentaires si tu es plus du style a garder tes émotions pour toi ou à les partager !

Là les amis, on rentre vraiment dans le vif du sujet. je te conseille de bien écouter (ou lire) ce que je vais dire.
Valide ce que tu ressens. C’est super important.

Valider ce que tu ressens

La santé physique VS la santé mentale

Le truc, c’est qu’on ne traite pas notre santé mentale de la même façon que notre santé physique. Et c’est complètement con ! On est d’accord que si t’as super mal à l’épaule, tu vas aller voir un médecin, non ? Tu vas te poser, expliquer ton problème et recevoir une solution. Personne ne va te dire que tu ne devrais pas avoir mal ou qu’aller chez le médecin pour ça, c’est vraiment bête parce qu’après tout il y a des gens qui se sont cassé le bras.

Tu vois où je veux en venir ?


Quand on se sent triste ou qu’on ressent une émotion négative, peu importe laquelle, on la renie au lieu d’agir pour aller mieux.
Donc, répète après moi : la santé émotionnelle est aussi importante que la santé physique.

Il n’existe pas de hiérarchie de la douleur

Il n’existe pas de hiérarchie de la douleur. Personne n’est capable de ressentir la souffrance de quelqu’un d’autre. Donc, ça ne sert à rien de comparer sa peine à une autre peine qui devrait être pire.

Ce n’est pas parce que des personnes meurent de faim dans le monde que tu n’as pas le droit de te sentir au bout du rouleau parce que tu as perdu ton job, par exemple. les choses peuvent toujours être pires et toujours être mieux, ce n’est pas une raison pour t’empêcher de valider tes émotions.


Même, imaginons que tu trouves une raison valable de déterminer que tu fais une montagne pour pas grand-chose, ça ne va pas t’avancer, tout simplement parce que les émotions ne fonctionne pas de cette façon. Tu ne peux pas tenir un raisonnement logique et pouf, ton sentiment s’en va.

Arrêter de comparer

Arrêter de comparer, c’est la clé pour valider ses émotions.
Ce que je te conseille, enfin ce que j’aimerais que tu arrêtes de faire, c’est de comparer. A la fois comparer la cause de ta peine à une autre raison qui te parait plus grave, ça je l’ai déjà dit, mais aussi te comparer aux autres.

Par exemple, lèves la main si tu t’es déjà sentie mal de te sentir mal parce que tu crois que ta sœur ou ta pote arriverait mieux à gérer la situation. Sauf que c’est du bullshit, ça ne sert à rien de faire ça à part te mettre mal – en plus tu n’en sais rien de comment les autres réagiraient dans ta situation. Il faut arrêter d’imaginer des choses.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Une fois inscrit-e, va voir tes mails 🙂 

N’ignore pas tes émotions !

Tous tes sentiments sont réels et il faut les gérer (arrêter de les ignorer).
Souvent on entend des gens nous dire que si on n’arrive pas à contrôler nos émotions, on devrait complètement les boycotter, les enfermer dans un coin de notre cerveau et basta, sauf que ce n’est pas la solution. Il faut les gérer. Tous tes sentiments sont réels et méritent ton attention. Le plus tu essaies de les refouler, le plus compliqué ça va être le jour où tout va t’exploser à la figure.

Prendre du recul sur la situation

De temps en temps, ça peut être une bonne idée de prendre un peu de distance par rapport a tes émotions et à la situation, mais ça ne veut pas dire constamment refouler tes émotions. C’est un outil à double tranchant, parce qu’il peut t’empêcher de réagir à chaud, mais tes émotions, elles, ne sont pas là par hasard. A part la joie, toutes tes émotions ont un rôle d’alarme pour t’alerter d’un truc qui cloche, donc si tu l’ignores le problème sera toujours là.

L’obstacle qui t’empêche d’accepter tes émotions

En fait, le seul truc qui t’empêche vraiment de valider tes émotions, et donc de les accepter et de vivre une bonne vie bien chouette, c’est la honte. Généralement, on a honte de ce qu’on ressent et c’est pour ça qu’on refuse de s’avouer et d’avouer aux autres ce qu’il se passe en nous.
Mais comme on a vu que tu allais arrêter de comparer tes émotions aux autres, et que c’est globalement le fait de comparer qui te fait avoir honte, et ben tout peut rentrer dans l’ordre !

Et cette honte, qu’est-ce que c’est ? c’est une méta-emotion (et ma transition pour aborder le dernier point dont je voulais te parler dans cette video).

Comprendre et contrôler tes méta-émotions

Les méta-émotions sont les émotions que tu ressens à propos de… tes émotions. il s’agit de ta réaction face à l’émotion que tu ressens.
Imagine par exemple que tu te sentes super joyeux-se parce que tu viens de recevoir une bonne nouvelle. Tu peux avoir différentes réactions face à cette expérience. Peut-être que tu vas te sentir soulagée, car tu avais vraiment besoin d’un peu de bonheur dans ta vie – ou, au contraire, tu te sens coupable d’avoir envie de sourire car tu te trouves à un enterrement.

Bref, les méta-émotions, c’est des sortes de super émotions qui dépendent du contexte et de ton état mental.
C’est super interessant de réussir à différencier tes émotions de tes méta-émotions justement pour pouvoir mieux digérer le tout et comprendre ce qu’il se passe dans ta tête.

Je ne vais pas trop m’étaler là-dessus parce qu’en fait j’ai déjà écrit un article sur le sujet. Dedans, je t’explique ce que c’est, les différents types de méta-emotions, comment les accueillir etc. Bref, c’est une mine d’infos et si ça t’interesse je pense vraiment que tu devrais allez checker tout ça !

Maintenant, tu sais exactement comment accepter et gérer tes émotions, tu sais comment agir pour ne pas y succomber et ça, c’est déjà un big win !

Mais qu’est-ce tu devrais faire concrètement quand une émotion négative t’envahit ?Je veux dire, quand tu es super en colère ou triste, tu ne vas pas te dire « tiens, et si je prenais de la distance par rapport à la situation ? »
Ne t’inquiètes pas, pour ce problème aussi je gère. j’ai crée spécialement pour toi une cheatsheet qui va t’aider à gérer simplement et concrètement tes émotions !

Fais partie des V.I.P de Jujubehappy (ou la Sunshine Family, comme tu préfères)! Il existe une bibliothèque virtuelle remplie de produits gratuits, juste pour toi. Dedans, tu peux y trouver et télécharger des checklists, worksheets, PDF, guides et autres trésors du développement personnel pour t’aider à gérer ton stress, apprendre à méditer, prendre soin de toi et bien plus encore ! Pour joindre la fête, c’est par ici 🙂 .

Et voilà pour cet article / vidéo ! Comme toujours, dis-moi ce que tu en as pensé en commentaire 🙂 Ça me ferait également super plaisir si tu t’abonnais à ma chaîne youtube.

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.