En finir avec le blues du dimanche soir

Ah le blues du dimanche soir. Il est connu, celui-là. J’ai la chance de dire que je ne suis pas personnellement touchée par ce phénomène, mais comme je connais pas mal de mes amis qui en souffrent, j’ai décidé d’aborder le sujet. 

En effet, beaucoup personnes dépriment lorsque le dimanche soir arrive. Certains disent qu’il s’agit d’un réflexe de l’enfance, où la fin du weekend signifiait le retour à l’école – et donc, un moment peu agréable.

Sauf que maintenant, nous sommes des adultes, et il n’y a aucune raison d’avoir le blues à l’idée de retourner travailler. Tu te crées ta vie, et que tu sois étudiant-e ou déjà dans le monde du travail, tu ne détestes sans doute pas ton quotidien.

Si c’est le cas, je suis désolée pour toi, et peut-être qu’il est temps de changer de cap ? Je te conseille mon article sur l’ikigai pour trouver ce que tu voudrais faire de ta vie. Ne reste pas malheureux-se et agis !

Bon, si tu es resté-e avec moi, cela veut dire que, de manière générale. tu es content-e de tes études / ton travail.

Du coup, pourquoi est-ce que tu espères que le dimanche soir ne viendra jamais ? Il n’y a pas de raison particulière à part l’habitude – et un peu de flemme, on va se l’avouer – et c’est exactement pour ça que l’on va voir ensemble comment tu peux te dépatouiller pour enfin passer des bons dimanches soirs !

Créer un évènement dont tu te réjouis

C’est logique, si tu déprimes autant le dimanche soir, c’est probablement parce que tu es désoeuvrée ; tu as le temps d’être déprimé-e, et tu n’as rien de réjouissant de prévu. La routine, quoi.

Pour pallier à ce problème, tu peux te projeter dans l’avenir, en te planifiant un voyage le weekend prochain, par exemple. Cette solution est « d’une pierre deux coups », puisque tu vas également repousser la déprime du weekend d’après.

Si ton budget ne te permet pas de partir en voyage tous les quatre matins, pas de panique ! Tu peux tout simplement faire une bonne vieille soirée télé ou ressortir ta Wii. On ne juge pas !

Transformer ton dimanche soir en « moment détente »

Autre option : tu es seul-e le dimanche soir, tout est calme, et toi, tu te morfonds. Comment changer la donne ? C’est le moment idéal pour penser un peu à toi. Fais-toi couler un bain, prends le temps de faire ce masque capillaire que tu repousses continuellement par manque de temps… IL peut aussi s’agir de te chouchouter mentalement: laisse-toi aller, tu as le champ libre pour faire tout ce qui te passe par la tête.

(Psst ! Tu aimes cet article ? Sauvegarde-le sur Pinterest !)

Ne pas rester seul-e

Si la vision d’un tête-à-tête entre toi et Netflix ne te réjouit pas plus que ça, invite des amis ! Sans faire la fête jusqu’au petit matin, tu peux passer un bon moment avec des gens qui vont bien vite te faire oublier le lundi matin.

Etre efficace pendant tout le weekend

Aussi bizarre que ça puisse paraître, on n’est pas spécialement plus heureux lorsqu’on est libre. Ou plutôt, glander tout le weekend, ce n’est pas super chouette pour le moral. Ce que je te propose. c’est de te créer une sorte de mini-calendrier avec toutes les choses que tu aurais envie de faire, mais que tu finis toujours par annuler – aller chez le coiffeur, partir visiter une ville le temps d’une journée, faire du paddle – tout et n’importe quoi ! Bien sûr, tu peux aussi noter ce que tu dois faire, mais c’est moins fun.

Et maintenant, tu vas les mettre à exécution ! En étant efficace et en bougeant, tu auras d’une part bien profité de ton temps libre, et d’autre part, tu ne penseras même pas à avoir le blues.

Sans compter que si tu carbures, il y a de grandes chances que tu sois soulagé-e d’avoir encore ton dimanche soir pour te reposer avant la reprise.

Ne pas laisser le stress s’installer

Faire les tâches en amont

Enfin, le blues du dimanche soir est également associé à la deadline du lundi qui se profile à l’horizon. Tout le monde déteste avoir à finir un projet dans la hâte, à vingt-trois heures la veille d’une nouvelle semaine, et pourtant, personne ne pense à réaliser les choses avant le dimanche soir.

Mais toi, tu vas t’organiser, et toutes tes obligations seront remplies au plus tard le samedi matin; comme 4a tu as le champ libre !

Visualiser et dédramatiser le lundi

Tu peux également t’entraîner à imaginer le lundi matin – oui, tu es bien préparé-e pour cette réunion / ce cours, et non, tu ne vas pas te réveiller en retard. En faisant l’exercice de visualiser ta semaine, celle-ci te paraîtra bien moins stressante. Filtre toutes les pensées désagréables, et profites de ton dimanche !

Merci d’avoir lu mon article ! et toi, es-tu une victime du blues du dimanche soir ?

Diffuse de l'amour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.